La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Qui peut faire un diagnostic électrique ? Comment devient-on diagnostiqueur ?

Publié le 17 octobre 2017

Tout professionnel n’étant pas installateur électricien (risque d’être juge et partie), qui a suivi la formation appropriée (ou a l’expérience nécessaire) et qui a été certifié, peut faire un diagnostic électrique.

L’arrêté du 28 septembre 2017 définit le modèle et la méthode règlementaire de réalisation de l’état de l’installation intérieure d’électricité dans les immeubles à usage d’habitation.

Cet arrêté abroge l’arrêté du 8 juillet 2008, qui renvoyait à la norme expérimentale XP C 16-600 puis au fascicule de documentation FD C 16-600, suite à la publication de l’arrêté modificatif du 10 août 2015, pour définir règlementairement le modèle et la méthode de réalisation de l’état de l’installation intérieure d’électricité dans les immeubles à usage d’habitation.

Depuis juillet 2017, la norme NF C16-600 a été publiée par l’AFNOR pour remplacer la norme FD C 16-600. Compte-tenu de la publication de l’arrêté du 28 septembre 2017, elle devient une simple norme d’application volontaire.

– pour en savoir plus, voir l’arrêté en cliquant sur le lien.

A titre indicatif, voici quelques organismes qui proposent des formations pour préparer à la réalisation des diagnostics électriques : ITGA, DEKRA, CEBTP-Solen. Une fois formé, le futur diagnostiqueur doit être certifié, pour ce faire, il peut s'adresser à : CATED, DEKRA, AFAQ-AFNOR Certification…

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur