La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

En matière d’éclairage, quelles sont les règles d’application obligatoire dans le parking d’un immeuble d’habitation ?

Publié le 22 mars 2019

Pour les parcs de stationnement couverts (superficie comprise entre 100 et 6 000 m²) annexés aux immeubles d’habitation, l’éclairage de sécurité doit être constitué de manière à assurer un minimum d’éclairement pour repérer les issues en toutes circonstances et permettre l’évacuation du bâtiment. Il doit être constitué au minimum par des couples de foyers lumineux, l’un en partie haute à plus de 1,50 mètre au-dessus du sol et l’autre en partie basse au plus à 0,50 mètre du sol. De plus, ces couples de foyers lumineux doivent être placés le long des allées de circulation utilisables par des piétons et près des issues. Ils doivent être posés en partie basse sur la structure du bâtiment ou sur des poteaux rapportés. Par ailleurs, l’alimentation de ces foyers lumineux doit être autonome et constituée soit par des blocs autonomes, identiques à ceux mis en œuvre dans les établissements recevant du public, soit par un groupe électrogène. Enfin, l’éclairage de sécurité doit, pouvoir fonctionner pendant une heure et avoir un flux lumineux émis d’au moins 5 lumens par mètre carré.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’arrêté du 31 janvier 1986 relatif à la protection contre l’incendie des bâtiments d’habitation à l’adresse suivante : Journal officiel.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur