La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Zoom sur les chaudières numériques

Publié le 06 novembre 2020

Récemment intégrée dans la méthode de calcul de la RT 2012, la chaudière numérique est une solution qui participe à la transition énergétique des bâtiments, en permettant de chauffer l’eau chaude sanitaire (ECS) des logements grâce à des ordinateurs. Promotelec vous en dit plus sur cet équipement.

Un titre V pour la chaudière numérique

Un arrêté daté du 14 octobre 2020 et publié au Journal officiel le 24 octobre dernier a approuvé la délivrance d’un Titre V pour la prise en compte des chaudières numériques dans la méthode de calcul Th-BCE 2012, méthode de calcul règlementaire utilisée obligatoirement par les bureaux d’études thermiques qui souhaitent vérifier la conformité d’un bâtiment avec la règlementation thermique RT 2012.

La procédure dite de Titre V permet de donner suite à des demandes complémentaires pour intégrer dans cette méthode de calcul les spécificités d’un système, d’un projet ou encore d’un réseau de chaleur ou de froid qui n’étaient initialement pas prévues.

À quoi sert une chaudière numérique ?

Une chaudière numérique permet de chauffer directement de l’Eau Chaude Sanitaire (ECS), en captant la chaleur dégagée par les processeurs informatiques.

Les centres de données sont très énergivores. D’après EDF, ils consomment environ 9 % de l’électricité nationale, une énergie utilisée pour alimenter les systèmes informatiques, mais aussi les systèmes de refroidissement. La chaleur produite par les serveurs est perdue et nécessite en plus une consommation électrique supplémentaire pour refroidir les serveurs.

La chaudière numérique permet de récupérer la chaleur produite par les équipements informatiques, et de la recycler pour chauffer l’Eau Chaude Sanitaire.

Le principe consiste à délocaliser une partie des serveurs des data centers au sein des bâtiments où la chaleur pourra être utilisée pour chauffer l’eau des logements, plutôt que de déplacer la chaleur, source de nombreuses contraintes que cette option présente : beaucoup de pertes, coûts d’ingénierie et investissement important, modèle non réplicable à grande échelle…

Cette solution s’impose dès lors comme un moyen de réaliser des économies d’énergie, et de favoriser l’efficacité énergétique des data centers.

Les règles d’installation

La chaudière numérique peut équiper tout type de bâtiment. Les règles d’installation d’une chaudière numérique sont semblables à celles d’une chaudière électrique. L’installation doit se faire sur une prise électrique suffisamment puissante.

La chaudière doit être reliée à la connexion internet afin d’acheminer les calculs nécessaires à la génération de chaleur.

« Cette connexion est mise en place de manière autonome via un réseau mis en place spécifiquement. Pour ce faire, il est indispensable d’utiliser un réseau câblé Ethernet/RJ45 dédié, ou éventuellement une fibre optique » (1.)

1) ANNEXE « Modalités de prise en compte du système de “chaudières numériques” dans la réglementation thermique 2012 ».

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur