La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Zoom sur la prise de terre en logement collectif

Publié le 14 octobre 2021

La présence d’une prise de terre est une condition essentielle à la sécurité électrique d’un bâtiment d’habitation collectif. Elle se compose de plusieurs éléments qu’il convient de bien identifier pour réussir son installation. Dans cet article, Promotelec vous dévoile les points clés à connaître sur la prise de terre dans les parties communes d’un immeuble.

Pour garantir la sécurité des personnes

La présence d'une prise de terre fait partie des points essentiels de mise en sécurité de l'installation électrique. C'est une condition nécessaire pour que s'évacuent les courants de défaut et pour que les utilisateurs d'équipements soient hors de danger.

La sécurité des personnes contre les chocs électriques repose sur l'association d'une protection principale contre les contacts directs et d'une protection complémentaire contre les contacts indirects en cas de défaut.

Cette protection complémentaire est elle-même assurée par l'association d'une installation de mise à la terre et d'une protection par coupure automatique de l'alimentation. C'est le rôle de la protection différentielle, dans le cas notamment d'une installation électrique alimentée par le réseau de distribution publique basse tension.

De quoi se compose l’installation de mise à la terre en logement collectif ?

Entre la prise de terre réalisée dans le sol et les équipements de l'installation électrique privative pour lesquels il est nécessaire de réaliser la protection, interviennent de nombreux composants qui ont tous pour rôle d'assurer la continuité de la liaison.

Conducteur de terre

Appelé aussi canalisation principale de terre, le conducteur de terre relie la prise de terre à la borne principale de terre ou barrette de mesure. La section du conducteur de terre doit être au moins égale à :

  • 16 mm² de cuivre ou d'acier galvanisé protégé contre la corrosion et non protégé contre les chocs ;
  • 25 mm² de cuivre nu ;
  • 50 mm² d'acier galvanisé non protégé contre la corrosion ou en acier inoxydable nu.

Borne principale de terre

À la borne principale de terre sont reliés les conducteurs de protection, les conducteurs de terre et les conducteurs de liaison équipotentielle principale. Le serrage de chacun de ces conducteurs doit être effectué indépendamment. Une seule vis par conducteur doit être utilisée.

Barrette de mesure

Elle permet de déconnecter la prise de terre de l'ensemble de l'installation, afin d'effectuer la mesure de résistance. Cette barrette doit évidemment être accessible et ne doit être démontable qu'à l'aide d'un outil. Elle peut être confondue avec la borne principale de terre.

Conducteur de protection

Il relie la masse d'un matériel à la terre. Lorsqu'un conducteur de protection est commun à plusieurs circuits empruntant le même parcours, la section du conducteur de protection doit être dimensionnée en fonction de la plus grande section des conducteurs de phase.

La responsabilité du syndic et de la copropriété en question

Signaler le défaut de prise de terre

Dans l'attente de la mise en œuvre d'une prise de terre, il est judicieux de signaler son absence en apposant un étiquetage approprié dans le tableau électrique.

Par ailleurs, si aucun projet de travaux n'est prévu au niveau de la copropriété, il est utile d'adresser un courrier recommandé avec AR au syndic ou au propriétaire de l'immeuble. Les organisations professionnelles représentatives des installateurs électriciens disposent à cet effet d'un modèle de lettre type que vous retrouverez dans l’Officiel n°2 Installations électriques Bâtiments d’habitation existants.

 

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur