La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Raccordement électrique d’une maison individuelle : quels sont les types de branchement ?

Publié le 05 décembre 2018

Pour raccorder l’installation électrique d’une maison individuelle au réseau de distribution publique, deux types de branchement existent dont le choix est déterminé par la distance entre le dispositif de raccordement au réseau et le disjoncteur de branchement. Promotelec vous explique quel branchement mettre en place.

Le raccordement électrique d’une maison individuelle est encadré par deux normes :

  • NF C 14-100 : réservée au distributeur d’électricité Enedis, elle définit les règles à respecter pour l’installation des réseaux de distribution publique d’électricité ;
  • NF C 15-100 : elle règlemente les installations électriques en basse tension.

Le branchement d’une maison individuelle est composé de plusieurs éléments :

  • un dispositif de raccordement au réseau public de distribution ;
  • un coffret de branchement comprenant un dispositif coupe-circuit et une prise de téléport ;
  • un compteur électronique ;
  • un disjoncteur de branchement ;
  • des canalisations électriques de liaison entre le coffret et l’habitation.

Branchement de type 1

branchement-de-type-1

Le branchement de type 1 est possible quand la longueur de la liaison entre le dispositif de raccordement au réseau et le disjoncteur de branchement est inférieure à 30 mètres. Le compteur d’énergie et le disjoncteur de branchement sont alors installés à l’intérieur de la maison.

Enedis est responsable de l’installation.

Le disjoncteur de branchement peut être ici considéré comme une coupure d’urgence par le Consuel.

Attention : dans le cas où l’origine de branchement se situe plus loin que la limite de propriété, le comptage devra potentiellement être placé en limite de propriété si la liaison dépasse alors les 30 mètres. Un branchement de type 2 devra donc être mis en place.

Branchement de type 2

Branchement de type 2

Le branchement de type 2 s’impose quand la longueur entre la liaison entre le dispositif de raccordement au réseau et le disjoncteur de branchement est supérieure à 30 mètres. Le compteur et le disjoncteur de branchement sont dès lors installés en limite de propriété.

Le câblage entre le disjoncteur de branchement et le tableau de répartition doit être réalisé par un installateur électrique.

Le disjoncteur de branchement ne peut ici faire figure de système de coupure générale. Un dispositif général omnipolaire de coupure doit alors être installé dans la maison, ou dans un local privatif annexe attenant et communiquant avec le logement.

Si le disjoncteur de branchement est situé en limite de propriété ou dans un local annexe privatif dépourvu de toute communication avec la maison, un dispositif de coupure générale doit être installé à l’intérieur du logement.

La commande de coupure générale doit être positionnée à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,80 m pour une maison individuelle.

Dans le cas où l’intervention se fait dans une unité de vie, cette hauteur est comprise entre 0,90 m et 1,30 m.

>> Pour savoir quelle section de câble utiliser, consultez notre article Raccordement entre le disjoncteur de branchement et le tableau de répartition : quelle section de câble faut-il adopter ? (cuivre ou aluminium).

 

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur