La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

IRVE : le CONSUEL crée un certificat pour valoriser vos installations

Publié le 28 novembre 2019

L’installation des infrastructures de recharge de véhicules électriques (IRVE) dans l’existant dispose dorénavant d’un certificat délivré par le CONSUEL. Ce nouveau document vous permettra de valoriser vos interventions en garantissant à vos clients la qualité et la sécurité de l’installation. Promotelec a posé quelques questions à Renaud Tamberi, Directeur général du CONSUEL, pour qu’il nous explique plus en détails ce certificat.

Quel est l’objectif du certificat ?

Ce certificat a été créé pour proposer un contrôle des installations de recharge de véhicules électriques dans un cadre volontariste, le certificat s’appliquant aux IRVE avec un point de livraison (PDL) existant, et non aux nouvelles installations pour lesquelles une attestation CONSUEL est déjà prévue.

Le certificat CONSUEL IRVE permet d’attester que les installations ont été réalisées dans le respect des règles de sécurité. Il garantit ainsi la qualité d’intervention de l’installateur, et valorise son travail auprès du client final.

Il permet également de s’assurer que l’utilisation de l’installation se fera sans risque. Ce nouveau certificat concerne  le résidentiel, particulièrement l’habitat collectif, qu’il soit social ou privé.

Quelles ont été les motivations du CONSUEL dans la création de ce certificat ?

Ce nouveau dispositif s’inscrit pleinement dans la mission du CONSUEL qui est d’assurer la sécurité électrique des installations. Le « neuf »  avait son attestation pour répondre à cet objectif mais il n’y en avait pas pour l’existant, à cause notamment de l’absence d’obligation réglementaire de contrôle sur ces installations.

Avec ce certificat, le CONSUEL propose à l’installateur, et à son client, un service qui leur permet d’obtenir une garantie de résultats quant à la conformité électrique  de l’installation.

L’idée de ce certificat est née de plusieurs retours terrain de nos partenaires, notamment des bailleurs sociaux, qui nous ont fait part de leur besoin d’être accompagnés pour que les installations répondent aux exigences de sécurité en vigueur.

Enfin, si la mobilité électrique en est encore à ses débuts, les perspectives d’évolution du secteur doivent conduire le CONSUEL à jouer pleinement son rôle pour que les nouveaux moyens de transport se développent en toute confiance, sans aucun danger pour les usagers.

Comment l’installateur doit-il procéder pour obtenir le certificat ?

Les démarches sont sensiblement identiques à celles prévues pour une demande d’attestation classique. Il suffit à l’installateur de se rendre sur le site du CONSUEL et de télécharger la demande de certificat IRVE sur la page dédiée et de nous le retourner avec son dossier complet et le règlement. De la typologie de l’installation, notamment du nombre de bornes à raccorder, va dépendre la tarification de la demande.  Pour des « petites » installations, entre une et neuf bornes, la prestation coûte 150 euros HT.

Dès réception du dossier envoyé par l’installateur, une visite est organisée pour qu’un agent CONSUEL contrôle l’installation. C’est à l’issue de cette visite, et dans le cas où l’installation ne présente aucune anomalie, que le certificat est remis visé au professionnel.

>> Pour plus d’informations : www.consuel.com/certificat-consuel-irve/.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur