La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Installation IRVE : quelles qualifications devez-vous obtenir pour intervenir ?

Publié le 26 mars 2020

En première ligne pour répondre à la demande de bornes de recharge pour véhicules électriques, les installateurs électriciens pourraient être les grands gagnants de la course aux IRVE. Promotelec vous explique les qualifications dont vous devez disposer pour réaliser ce type d’installation.

Une qualification obligatoire

Avec 29.000 bornes de recharge accessibles au public fin 2019, et plus de 200.000 bornes privées, la France continue de s’équiper en infrastructures de recharge pour véhicules électriques (IRVE) pour accompagner l’essor de la mobilité électrique. Un effort qui devrait s’intensifier ces prochaines années puisque le gouvernement souhaite atteindre les 200.000 bornes de recharge publiques d’ici à 2022.

Depuis le décret du 12 janvier 2017, les points de recharge pour véhicules électriques doivent être installés par un professionnel habilité, conformément à l'article R. 4544-9 du Code du travail, et titulaire d'une qualification pour l'installation de ces infrastructures de recharge délivrée par un organisme de qualification accrédité.

L’installation de dispositifs d'une puissance inférieure ou égale à 3,7 kW n’est pas soumise à cette obligation dans le cas où elle est effectuée :

  • dans un bâtiment d’habitation privé ;
  • dans une dépendance d'un bâtiment d'habitation privé ;
  • ou dont la fonction principale n'est pas de recharger des véhicules électriques et qui ne sont pas accessibles au public.

Qualification IRVE : mode d’emploi

En France, les installateurs électriciens qui veulent obtenir la qualification pour réaliser l’installation d’une IRVE doivent se tourner vers Qualifelec, l’Association professionnelle et technique de qualification des entreprises du génie électrique et énergétique, ou vers l’AFNOR, l’Association française de normalisation. Il s’agit des deux organismes accrédités pour délivrer la qualification nécessaire à l’activité IRVE.

>> Pour Qualifelec, il faut demander :

  • la qualification « Installations électriques Logement-Commerce-Petit-Tertiaire ;
  • la mention Infrastructure de Recharge pour Véhicule Électrique (IRVE).

Quelles sont les conditions pour obtenir la mention IRVE ?

La mention IRVE peut être obtenue en joignant au dossier :

- deux références chantier datant de moins de 4 ans accompagnées du rapport d’un bureau de contrôle sans réserve, de la note de calcul et du dossier technique.

- une attestation de formation dans le domaine des IRVE.

>> Pour l’AFNOR, vous pouvez demander deux qualifications :

  • la qualification « Installation et maintenance IRVE » qui vous permet d’exercer en respectant la réglementation ;
  • la qualification « Conception IRVE », qui n’est pas obligatoire mais vous donne la possibilité de valoriser votre expertise sur l’ensemble du projet IRVE.

Après avoir effectué votre demande en ligne sur le site de l’AFNOR, la procédure donne lieu à un examen documentaire de votre dossier par les inspecteurs de l’organisme. Ces derniers vérifient les critères administratifs (légaux, juridiques, financiers) et techniques (moyens humains, moyens techniques, références de prestations) de votre demande.

Un comité d’experts statue ensuite sur votre qualification. Le certificat de qualification est délivré pour une durée de quatre ans.

Un suivi annuel dématérialisé évalue les éventuels changements de situation.

  • Pour faire votre demande de qualification auprès de l’AFNOR, cliquez ici
  • Pour faire votre demande de qualification auprès de Qualifelec, cliquez ici

Où vous former ?

Qu’il s’agisse de Qualifelec ou de l’AFNOR, la formation aux IRVE fait partie des conditions pour obtenir la qualification permettant d’intervenir sur ce type d’installation.

  • Pour consulter les centres de formation agréés par Qualifelec, cliquez ici
  • Pour consulter les centres de formation agréés par l’AFNOR, cliquez ici

Qualification et aides

La qualification IRVE est non seulement une obligation règlementaire, elle conditionne également l’obtention des différentes aides financières prévues pour soutenir la mobilité électrique. C’est le cas du programme ADVENIR qui permet de bénéficier d’une prime, attribuée dans le cadre du dispositif CEE, lors de l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques.

Pour le résidentiel collectif, la prime ADVENIR permet de couvrir les coûts de fourniture et d’installation à hauteur de 50 %.

Le montant de l’aide ne peut cependant pas dépasser 600 € par point de recharge pour les installations en résidentiel collectif à usage individuel, avec une majoration de 360 € pour les offres d’installation présentant un pilotage énergétique de la recharge.

  • Pour plus d’informations sur le programme ADVENIR, cliquez ici.
Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur