La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Comment réaliser un tableau électrique ?

Publié le 29 octobre 2020

Pièce maîtresse de l’installation électrique, le tableau de répartition rassemble tous les circuits électriques du logement et assure des fonctions de protection des équipements et des personnes contre les risques électriques. Promotelec vous explique les règles à suivre pour réaliser un tableau électrique.

Le tableau électrique, aussi appelé tableau de répartition électrique, est placé dans la gaine technique du logement (GTL). Il reçoit le courant de l’installation et permet sa transmission à tous les équipements de l’habitat. La norme NF C 15-100, qui règlemente les installations électriques basse tension, définit les règles pour la pose du tableau électrique.

De quoi est composé le tableau électrique ?

Le tableau électrique est composé :

  • d’un répartiteur de phase ;
  • d’un répartiteur de neutre ;
  • d’un interrupteur général, dans le cas où l’AGCP n’est pas situé à proximité ;
  • de dispositifs différentiels à haute sensibilité (≤ 30 mA) ;
  • de barres de pontage (peigne isolé) de phase et de neutre ;
  • de dispositif de protection contre les surintensités des circuits, comme les disjoncteurs divisionnaires ;
  • d’un répartiteur de terre ;
  • des dispositifs de protection contre les surtensions, tels que les parafoudres ;
  • d’autres appareils modulaires : télérupteurs, contacteurs, délesteurs, transformateurs de sonnerie, programmateur, gestionnaire, etc.

Il est nécessaire de laisser 20 % d’espace disponible dans le tableau pour permettre l’ajout de circuits électriques supplémentaires.

Selon la NF C 15-100, chacun des circuits doit être repéré par une indication appropriée, correspondant aux besoins de l’usager et du professionnel. Ce repérage doit préciser les locaux desservis et la fonction (par exemple au moyen de pictogrammes ou autres indications appropriées).

Le repérage doit être lisible, de qualité durable et correctement fixé et doit rester visible après l’installation du tableau. Il doit être compréhensible sans avoir recours aux schémas électriques [771 514].

Zoom sur le schéma du tableau électrique

Pour illustrer le tableau électrique, un schéma unifilaire doit être réalisé. Ce document fait partie des éléments de contrôle demandés lors de l’inspection CONSUEL, et doit identifier les éléments suivants :

  • la nature et le type des dispositifs de protection et de commande [contacteurs, programmateurs, délesteurs, etc.] ;
  • le courant de réglage, le courant assigné et la sensibilité des dispositifs de protection et de commande ;
  • le nombre et la section des conducteurs ;
  • les différentes applications : éclairage, prises de courant…
  • les pièces desservies : chambre 1, cuisine, salon, etc.

>> Téléchargez un exemple de schéma électrique.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur