La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Comment réaliser un réseau de communication ?

Publié le 25 juin 2020

Du choix de matériel au mode de pose, en passant par le contrôle de l’installation, Promotelec passe en revue l’essentiel des choses à savoir pour mettre en œuvre un circuit de communication.

Une installation obligatoire dans les logements neufs

Depuis le 1er septembre 2016, la NF C 15-100 impose la mise en place d’un réseau de communication universel dans tous les logements neufs afin de les rendre communicants.

Cette installation permet d’adapter l’habitat aux évolutions technologiques, afin que ce dernier puisse intégrer les avancées en matière de téléphonie, de très haut débit, mais aussi d’accompagner les nouveaux usages de la population (télétravail, télémédecine, vidéosurveillance), et favoriser la montée en puissance de la maison intelligente

Zoom sur le tableau de communication

Le tableau de communication rassemble dans un même boîtier toutes les arrivées de courants faibles. Parmi les éléments regroupés dans le coffret de communication, figure notamment un bandeau de brassage équipé d’un minimum de quatre prises RJ45 auxquelles sont reliés le téléphone, la télévision, internet, ainsi que les objets connectés présents dans le logement.

Le tableau de communication se situe dans la gaine technique du logement (GTL).

Combien de prises de communication devez-vous installer ?

Le nombre de prises de communication à installer varie en fonction du nombre de pièces du logement.

  • Pour un T1 : deux socles de prises RJ45 au minimum, juxtaposés dans le séjour ou le salon.
  • Pour un T2 : deux socles de prises RJ45 au minimum, juxtaposés dans le séjour ou le salon + un socle de prise RJ45 dans une autre pièce.
  • Pour un T3 ou plus : deux socles de prises RJ45, juxtaposés dans le séjour ou le salon + un socle de prise RJ45 dans deux autres pièces.

Depuis le 1er août 2010, la norme NF C 15-100 n’exige plus de mettre en œuvre une prise de communication de type RJ45 dans la cuisine.

Quels types de câbles faut-il choisir ?

Deux types de câbles permettent aujourd’hui de répondre aux exigences règlementaires en matière d’installation de communication.

cable figure 1

Ces deux types de câbles sont écrantés et les connecteurs RJ45 sont blindés afin de garantir leurs performances et les protéger du milieu environnant et des émissions électromagnétiques produites par le câble.

Exemple de câblage structuré d’un logement avec signaux TV issus d’un réseau câblé :

Source : Casanova

Longueur de câbles

La longueur maximale d’un câble fixe reliant deux équipements ne doit pas dépasser 45 m. Elle oscille la plupart du temps entre 15 et 45 m.

Affaiblissement du signal

L’affaiblissement du signal, exprimé en décibel (dB), est proportionnel à la longueur du câble. Plus le câble est long, plus l’affaiblissement sera important.

Les valeurs normatives d’affaiblissement des câbles grade 2 TV ou grade 3 TV

Comment installer les câbles ?

Quelques règles à suivre pour installer correctement les câbles de communication :

  • Les câbles de communication doivent être installés dans des conduits d’au moins 25 mm de diamètre, ou des goulottes avec un compartiment d’une section minimale de 300 mm2. Les conduits ou goulottes utilisés doivent ne servir qu’à la circulation des câbles de communication.
  • Pour garantir la sécurité de l’installation, une mise à la terre unique doit être prévue, à laquelle sont reliées toutes les prises de terre afin de former un ensemble équipotentiel.
  • La section de la liaison entre les barrettes de terre du tableau de répartition et du tableau de communication ne doit pas être inférieure à 6 mm2. La longueur du câble ne doit pas dépasser 50 cm.
  • Il est important de séparer les câbles courants forts des câbles de communication afin d’éviter les boucles magnétiques. Ils doivent cependant circuler à proximité les uns des autres et peuvent également se croiser à 90°.
  • La distance minimale entre un câble de communication et un câble énergie peut varier de 2 mm pour un support métallique (câble énergie écranté + câble de communication sans écran) à 200 mm pour un support non métallique (câble d’énergie sans écran + câble de communication sans écran).
  • Le raccordement des équipements terminaux doit s’effectuer en suivant la notice du fabricant de la prise.
  • Le rayon de courbure minimal des câbles est de quatre à cinq fois leur diamètre extérieur.

Comment contrôler l’installation ?

Il existe plusieurs niveaux de contrôle :

  • un premier contrôle qui doit permettre de vérifier les bases de l’installation, et plus particulièrement le type de câblage, ou la bonne installation des fils de connexion. Le contrôle doit également prévoir un test des prises RJ45 ;
  • trois autres contrôles peuvent être effectués selon les situations :
    • un contrôle de qualifications des liens afin de vérifier qu’ils sont bien adaptés aux besoins attendus ;
    • un contrôle de certifications de liens afin de garantir des performances de transmission ;
    • un contrôle des signaux TV.

>> Pour plus d’informations sur l’installation d’un réseau de communication : L’Officiel de l’Électricité Installations électriques des bâtiments d’habitation neufs.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur