La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Comment réaliser l’installation électrique d’une pompe à chaleur ?

Publié le 07 octobre 2021

La pompe à chaleur est une solution de chauffage en plein essor, plébiscitée par des Français en recherche d’un équipement peu énergivore et faible en émissions carbone. Côté installateur, la mise en place d’une pompe à chaleur dans un logement nécessite de respecter certains points clés pour réussir son installation électrique, éléments que nous vous détaillons dans cet article.

Un professionnel qualifié

En pleine transition énergétique, la France s’est fixé pour objectif d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Pour y arriver, le gouvernement entend, avec la prochaine réglementation environnementale des bâtiments, dite RE2020, favoriser le recours aux pompes à chaleur dans la construction neuve.

Économique, écologique et facile d’utilisation, les avantages annoncés de la pompe à chaleur participent aujourd’hui à sa popularité grandissante dans les foyers français. En pleine croissance, les installations PAC doivent répondre à certaines exigences techniques pour garantir la sécurité et la pleine performance des équipements.

L’installation d’une pompe à chaleur doit être effectuée par un professionnel qualifié RGE QualiPAC, qui garantira que l’installation sera réalisée dans les règles de l’art. Le recours à un artisan RGE est également une condition qui permet au client d’obtenir des aides pour financer l’achat et la pose de la PAC.

Le dimensionnement, phase essentielle à l’installation d’une PAC

Bien dimensionner la pompe à chaleur est la première étape avant installation. Le dimensionnement résulte d’une étude thermique permettant d’évaluer les déperditions du logement et déterminer ses besoins calorifiques.

Dans le cas où la pompe à chaleur serait également utilisée pour produire l’eau chaude sanitaire, le professionnel devra aussi estimer les besoins en eau chaude sanitaire.

Le mauvais dimensionnement d’une pompe à chaleur aura des répercussions aussi bien sur le plan économique que sur celui du confort thermique de l’usager. Un surdimensionnement de la puissance d’une pompe à chaleur se traduit déjà par un prix d’achat plus élevé que nécessaire et ensuite des factures qui seront supérieures aux besoins réels du logement.

Une puissance trop élevée présente le risque de court-cycle du compresseur, ce qui à terme endommagera sévèrement le compresseur et empêchera la machine de fonctionner.

Si la puissance de la PAC installée est trop faible, le confort thermique attendu ne sera pas assuré, un manque qui pourra être compensé par des solutions de chauffage d’appoint qui feront grimper la facture d’énergie.

L’installation électrique d’une pompe à chaleur

La pompe à chaleur fonctionne à l’électricité. Le raccordement des pompes à chaleur au réseau électrique doit impérativement répondre à un certain nombre de préconisations qui, si elles ne sont pas respectées, peuvent être source de dysfonctionnements.

La fiche SéQuélec n° 21, publiée par Enedis, détaille l’ensemble des règles à appliquer par les installateurs lors de l’installation d’une PAC.

Si l’installation électrique est une installation triphasée, il conviendra de choisir une pompe à chaleur triphasée. Dans le cas d’une installation électrique monophasée, le choix se portera naturellement sur un équipement monophasé.

Enfin, il est important de vérifier la puissance souscrite chez le client, et dans le cas d’un ajout d’une PAC, s’assurer que l’ensemble des équipements électriques en fonctionnement ne dépasse pas cette puissance souscrite.

Si la puissance souscrite est insuffisante, il sera nécessaire de proposer une solution de délestage de la PAC, et peut-être, proposer un ballon « tampon » pour créer une réserve d’eau de chauffage afin de ne pas créer d’inconfort lors de la période de délestage.

Ce type de délestage n’est pas en « tout ou rien », mais permet un ordre de passage en réduit ou en hors gel de la régulation de la PAC.

C’est pas idiot… de passer à la pompe à chaleur

« C’est pas idiot de passer à la pompe à chaleur », c’est la nouvelle campagne de communication de Promotelec qui, en quelques vidéos, explique pourquoi il est intéressant de s’équiper d’une pompe à chaleur pour réchauffer, ou rafraîchir son logement. Cette nouvelle campagne vise à démystifier la pompe à chaleur, en mettant en lumière ses avantages mais aussi ses principes d’installation ou encore les aides disponibles pour financer l’achat et la pose de cet équipement.

>> Pour découvrir notre campagne C’est pas idiot

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur