La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Comment calculer une chute de tension électrique ?

Publié le 23 avril 2020

Pour réaliser une installation électrique en conformité avec les exigences de la NF C 15-100, vous devez prendre en compte la chute de tension dans le circuit électrique afin de vous assurer de la sécurité et de la performance de l’ouvrage. Promotelec vous explique comment déterminer cette chute de tension électrique.

Ce que prévoit la NF C 15-100

Pour fonctionner, un appareil électrique a besoin d’être alimenté en électricité selon une tension d’alimentation adaptée. Lorsque l’électricité circule dans un câble électrique, une partie de cette électricité se transforme en chaleur (perte par effet joule), ce qui provoque une chute de tension entre le point d’origine de l’installation et l’extrémité finale du câble.

Une chute de tension trop importante peut alors provoquer le dysfonctionnement de certains appareils électriques.

En France, la tension réglementaire de l’alimentation électrique dans l’habitat est de 230 volts en courant monophasé, et de 400 volts en courant triphasé.

La norme NF C 15-100, qui régit les installations électriques dans les locaux d’habitation, définit les valeurs acceptables de chute de tension pour assurer la sécurité et la performance des équipements.

La norme impose dans le cas d’un raccordement au réseau public de distribution à basse tension que la chute de tension, en tout point, ne dépasse pas :

  • 3 % de la tension nominale de l’installation pour l’éclairage ;
  • 5 % de la tension nominale de l’installation pour les autres usages (prises de courant, chauffage, recharge pour véhicule électrique …).

Pour une alimentation électrique avec une tension de 230 Volts, la tension ne doit pas descendre en dessous de 223 Volts (230x3/100 = 6,9).

Quelle est la formule pour calculer la chute de tension dans un câble électrique ?

Afin de vous assurer du bon fonctionnement des appareils, il est essentiel de calculer en amont la chute de tension acceptable dans le circuit électrique, afin de choisir correctement les sections de câbles adaptées pour limiter les chutes de tension.

Formule de calcul d’une chute de tension

u = Z x I où Z = R cos φ + sin φ

R et X en ohms, I en ampères, φ l’angle de déphasage entre le courant I absorbé et la tension.

Pour vous aider dans vos calculs, certains sites de fabricants de câbles proposent des calculettes spéciales qui faciliteront vos interventions.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur