La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Aides travaux : le label RGE devient obligatoire pour l’installation du chauffage électrique

Publié le 29 janvier 2021

Depuis le 1er janvier 2021, les professionnels électriciens intervenant pour installer des appareils de chauffage électrique devront détenir le label RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour que leurs clients puissent bénéficier des aides financières telles que les certificats d’économies d’énergie (CEE).

Vers une nouvelle nomenclature de travaux

Pour lutter contre le phénomène grandissant de fraude à la rénovation énergétique, et garantir une meilleure qualité de travaux, le gouvernement a entamé un vaste processus de fiabilisation du label Reconnu garant de l’environnement (RGE), ce dispositif qui permet de garantir les compétences et les qualifications des professionnels aux particuliers désireux de faire des travaux d’économie d’énergie dans leur logement.

Depuis le 1er septembre 2020, les conditions d’obtention et de conservation du label des artisans ont été durcies, avec une première étape visant à renforcer les contrôles des chantiers. La réforme du label se poursuit cette année avec l’application d’une nouvelle nomenclature de travaux depuis le 1er janvier qui intègre cette fois l’installation d’émetteurs électriques dont les régulateurs de température (décret du 3 juin 2020).

À cette date, le label RGE sera donc un élément conditionnant l’attribution des aides attribuées dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, comme les certificats d’économies d’énergie avec les offres Coup de pouce ou encore MaPrimeRénov’ ».

Une qualification adaptée au nouveau label RGE

Pour accompagner les professionnels dans leur activité, Qualifelec propose une qualification Chauffage Électrique avec la mention RGE pour permettre aux électriciens de se positionner sur ce marché.

La qualification concerne l’installation des équipements de chauffage électrique hors énergies renouvelables. Il peut s’agir de :

  • Chauffage électrique direct par convecteurs, radiateurs, aérothermes, ventilo-convecteurs ou accumulateurs ;
  • Chauffage électrique rayonnant par modules, cassettes ou trames déroulées ;
  • Chauffage électrique base plus appoint avec câbles enrobés ou plancher rayonnant direct ;
  • Chauffage faisant appel à deux énergies, dont l’électricité ;
  • Systèmes électriques et/ou électroniques destinés à la protection, à la commande, au contrôle, à la surveillance et à la gestion des installations et équipements cités ci-dessus.

>> Pour effectuer une demande de qualification, rendez-vous sur www.qualifelec.fr.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur